Forum PJE
Ce forum est administré par des stagiaires du PJE (Prix du Jeune Ecrivain). Ici sont présentés des textes écrits durant les ateliers d'écritures de Lombez, mais également des productions personnelles des membres (nouvelles, romans, poésie)
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Chienne de vie - Timothée D
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Forum PJE Index du Forum  .::. Partie publique  .::. Nouvelles

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Timothée D
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 177
Localisation: Toulouse

Message Posté le : Jeu 23 Juil - 01:59 (2009)    Sujet du message : Chienne de vie - Timothée D Répondre en citant

Bon, alors voilà le texte de mon atelier avec Alain Absire, la première semaine du stage édition '09 

 

 
Chienne de vie 
____________________ 
  
  
Il y avait cet homme, assis, la tête dans les mains, sur le capot d’une Chevrolet noire. 
Et il y avait ce chemin, qu’il avait l’air d’aimer. Sinon, pourquoi reviendrait-il aussi souvent contempler cette simple route de terre rouge, sèche et poussiéreuse, qui s’élançait, toute droite, vers l’inconnu ? 
Je le guettai dans l’ombre. C’était le premier homme que je voyais depuis longtemps. J’hésitais à m’approcher. Me tendrait-il la main ? Couché dans les herbes hautes, jaunies par le soleil, j’avais peur. J’étouffais. Il était seul, lui aussi, et n’avait d’yeux que pour cette piste sanglante, hésitant. 
Un cri ébranla l’air. Je dressais les oreilles et relevait la tête. Debout, l’homme tremblait de tous ces membres. Il retourna dans sa voiture et démarra. Le moteur ronronna, mais ne bondit pas. Est-ce qu’enfin, il s’était décidé à partir ?  
  
Je m’élançais derrière l’auto, chacun de mes bonds soulevait un petit nuage de poussière, qui se mêlait à celui, plus grand, que semait derrière elle la Chevrolet. Même si j’étais distancé, j’étais excité par la course. Il allait vite, lui, et sans se fatiguer, sans cette odeur de gaz d’échappement dans la truffe, et peut être sans même savoir que j’existais. Quelques larmes mouillèrent mes yeux. Peut être la vitesse. Ou la poussière. Quoi qu’il en soit, les glandes lacrymales.  
Chienne de vie.  
  
La piste prit fin et devînt du goudron. C’était une ville, en bord de mer. Déserte. Un paquebot noir et blanc s’éloignait, et franchirait bientôt la jetée étroite et lointaine. Sur le quai, la Chevrolet était abandonnée.  
Peur panique. Quoi, encore seul ? Non ! Je courus, usant mes dernières forces. L’homme était-il à bord ? Si je gagnais l’extrémité de la jetée avant lui, alors peut être que…  
Le béton me meurtrissait les coussinets, le vent salé irritait mes yeux et m’asséchait le museau. J’avais du mal à respirer. Ma patte avant gauche se tordit, dérapa. Je tombai. Une douleur vive me déchira le flanc et la joue, et la nuit m’emporta. L’odeur du sang dans ma gueule me réveilla. Dominant à grand peine mon engourdissement, je levais les yeux. Plus rien. Juste l’étendue bleue grise déchaînée.  
  
J’étais seul. Mon horizon se brouilla. L’eau immense, mouvante et sombre, me terrifiait. De hautes et puissantes lames bordées d’écumes assaillaient la jetée, se brisant sur les roches. Soudain, l’une d’elles me frappa. Je jappai, me démenai, mais… trop tard. L’eau du port m’emplit la gueule, le sel arracha la chair de mes plaies.  
Eau, noir, liquide, pression, déchirure… Tout se mêlait. 
  
J’étais fatigué de lutter. Doucement, je laissai le désespoir m’entraîner vers le fond. Une lumière gris-blanc apparut, ainsi qu’un visage, tout proche du mien. La main de l’homme s’agrippa fermement à mon cou. 
  
Il me secourait. 

 

 

 

_________________
à force d'aimer une fleur, on la fait naître.
- proverbe inuit, jeudi 13 nov. remise des prix du pje.


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Jeu 23 Juil - 01:59 (2009)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Gus
PJE

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2009
Messages: 57
Localisation: Sud

Message Posté le : Jeu 23 Juil - 15:15 (2009)    Sujet du message : Chienne de vie - Timothée D Répondre en citant

Chouette ! Il ne meurt pas pour une fois ! ^^.
Quel était le thème de l'atelier ?

Perso j'aime bien même si ppeut-être que ça mériterait d'être plus développé... à mon sens. (le passé du chien ? pourquoi est-il tout seul ? son histoire ?...)


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Baptiste
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2009
Messages: 30
Localisation: Toulouse / Nantes

Message Posté le : Ven 31 Juil - 00:37 (2009)    Sujet du message : Chienne de vie - Timothée D Répondre en citant

Hum...je préfère au contraire qu'on ne sache pas d'où vient qui...l'atmosphère est dépouillée...je crois que les portraits qui sont tirés doivent l'être aussi...assez abstraits. Ambiance sourde. Frisant le glauque même si tout reste assez tangible.
_________________
écr. inf.


Revenir en haut
              

solange
PJE

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 106
Localisation: charente maritime ou toulouse

Message Posté le : Ven 31 Juil - 10:14 (2009)    Sujet du message : Chienne de vie - Timothée D Répondre en citant

le thème ct les aventuriers
_________________
le cerveau est un outil tellement utile que presque tout le monde en a un

why so serious ?


Revenir en haut
            MSN   

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 23:10 (2018)    Sujet du message : Chienne de vie - Timothée D

Revenir en haut
              

   Forum PJE Index du Forum .::. Nouvelles
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.